La psychologie relationnelle s'établit sur le constat que la santé psychique et le bonheur d'une personne sont indissociables de la qualité de ses relations. 

 

Le sujet se construit dans la relation.

Le sujet construit ses relations.

Le sujet a besoin de relations harmonieuses et nourrissantes.

 

Ainsi la psychologie relationnelle s'intéresse à la personne considérée dans le cadre de ses relations.

Telle que nous la concevons dans le cadre de Psychorel- formation, elle s'étaye  sur cinq champs de connaissance et d'apprentissage:



1) La construction psychique de l'enfant au sein de ses relations.

La psyché d'un adulte s'est construite pour une large part dans son enfance. Aussi pour comprendre la psychologie de l'adulte il est important de connaitre la construction psychique de l'enfant avec les grandes étapes de croissance, les enjeux de la période préœdipienne, ceux de l'œdipe, de la latence et de l'adolescence, l'apparition des besoins psychiques fondamentaux et les conséquences de la façon dont ces besoins sont pris en compte par l'entourage. Nous insistons sur l'évolution de la façon dont l'enfant  perçoit l'autre et lui-même ainsi que ses capacités relationnelles en rapport avec sa maturité.


 

 


2) 
Les systèmes psychiques de l'adulte.

Pour comprendre les systèmes psychiques nous articulons plusieurs approches  complémentaires dont deux sont fondamentales.

  •  Celle directement utilisée en thérapie relationnelle qui observe les systèmes psychiques à partir :

 .  des besoins psychiques fondamentaux,

 . des blessures de l'enfance et les besoins mal nourris,

 . des croyances sur-soi-même et sur l'autre qui en découlent,

 . des émotions ainsi que des zones de susceptibilité liées aux croyances,

 . de la gestion actuelle des besoins fondamentaux,

 . des projections sur l'autre,

 . des idéaux et les jugements

 . et bien sûr les comportements constructifs ou bien  défensifs qui visent inconsciemment à nous protéger de nos souffrances et qui ont souvent un impact douloureux sur nos vies et nos relations.

  •  Lors de la formation nous ajoutons une connaissance de la psychanalyse qui étudie les systèmes névrotiques, les souffrances narcissiques, perverses ou bien psychotiques et qui donne aux thérapeutes une connaissance approfondies  de la psyché et de ses pathologisations possibles.

 

 


3) L'apprentissage d'une gestion responsable de son système psychique, de ses émotions et de ses comportements.

La psychologie relationnelle vise l'épanouissement personnel et relationnel. Pour s'épanouir il est nécessaire connaitre son propre système psychiques afin de le gérer de façon constructive et de sortir des automatismes pesants pour soi-même et pour les relations. Gérer de façon constructive son propre système psychique, constitue un niveau de conscience qui demande de la vigilance, de l'habileté vis-à-vis de soi-même et de l'entrainement.  A partir du deuxième module la formation inclue une compréhension précise de cet  apprentissage déjà pour soi-même et pour le transmettre à d'autres. (Voir dans Thérapie relationnelle: "Me guider de façon responsable"). 
 


 


4) Les enjeux relationnels et l'intéraction des systèmes psychiques.

Nous étudions les enjeux relationnels incontournables et la façon dont la relation touche chacun dans ses besoins psychiques fondamentaux. Nous regardons: les enjeux affectifs et sexuels, les rapports de pouvoir, la question du regard de l'autre, les peurs et les attentes relationnelles, le désir de fusion et la peur de l'engagement. Nous étudions la façon de s'orienter vers un juste équilibre entre l'individuation personnelle et l'investissement relationnel capable de prendre en compte l'autre et soi-même. La psychologie relationnelle s'intéresse particulièrement à l'interaction des systèmes psychiques et à la façon dont ils se combinent harmonieusement ou non. Dans le cadre de la formation nous étudions les grands axes d'interactions relationnelles  et  la façon de passer d'une logique d'interaction négative ou difficile vers  une complémentarité positive. (Voir dans "la thérapie relationnelle: comprendre les relations")

 


 

5) La communication consciente.

L'apprentissage à une communication consciente et constructive est un des grands axes de la thérapie relationnelle. Nous apprenons à Psychorel-formation le maniement et  la façon de guider certains outils précieux pour bien communiquer. Trois outils principaux sont largement utilisés en thérapie et étudié en formation.

  

Le Partage en écho: Une façon de se poser d'établir les conditions pour que chacun puisse se dire véritablement dans sa vérité et y être entendu. Nous insistons sur ce que sont  la "qualité de dire" et "la qualité d'écoute".

La communication non violente. Créée par Marshall Rosenberg elle est un outil fin et puissant s'il est bien utilisé qui s'harmonise parfaitement avec tout l'ensemble de la thérapie et de la psychologie relationnelle.  Cf: les mots sont des fenêtres de Marshall Rosenberg. 

La matérialisation des boucles relationnelles: C'est un outils très utilisé en thérapie de couple et qui peut servir également à l'analyse de bien d'autres relations.

 

Le partage en écho et la matérialisation des boucles relationnelles sont décrites dans le livre "la relation et le couple vecteurs de changements" de Nadine Gobin éditions l'Harmattan.